en
Retour à la liste des événements

Montées 2017 octobre

Du 9 au 23 octobre. En attendant la toute prochaine Lettre de nouvelles, voici un mini compte-rendu et quelques extraits de nouvelles de participants.

Ils étaient une dizaine. Les 10 premiers jours, à Bethleem. La plus grande partie consacrée à la cueillette des olives, chez les Soeurs du Monastère de l'Emmanuel.
Outre les longs temps de cueillette, partages et prières
Mardi 10 octobre: "Pourquoi nous sommes ici ? Nous faisons un petit rappel des motions qui nous ont conduits à vivre ce temps particulier, creuser ou désensabler les puits, s'incarner sur cette terre au milieu de nos frères habitant ici. Le tiqoun, esprit de réparation selon Esaïe 40 : 1-2 "Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. Parlez au cœur de Jérusalem, et criez lui que sa servitude est finie, que son iniquité est expiée"... Et cela vis à vis des deux peuples qui sont sur cette terre : aussi bien le peuple d’Israël (lors de la montée de juin) avec la soif d'aimer mieux nos frères juifs et du côté du peuple arabe (en ces jours d'octobre) où nos Sœurs sont implantées. Nous portons en nous tout ce que le Seigneur a déposé vis à vis de ces deux peuples. Sur cette terre, il nous faut nous aimer assez fort pour que cela transpire sur tous ceux qui nous entourent."
Visites et rencontres à des chrétiens et Eglises à et autour de Bethleham: Eglise Melkite, Eglise Evangélique, Monastère de Mar-Saba, ainsi qu'au Camp de réfugiés de Aïda.
Les 3 derniers jours à Jérusalem, logeant à l'Ecce Homo, visite à divers lieux et communautés amies: White Sisters, Jardin du Tombeau, Communautés messianiques, Kotel, Eglise Maronite...
Là, "Son prêtre maronite, libanais, nous accueille avec toute sa joie et son amour, nous présente à sa paroisse en début de sermon, en spécifiant que nous venons d'Europe visiter nos frères pour les soutenir et travailler à l'unité du Corps de Christ. Nous ne nous contentons pas, selon lui, de suivre les nouvelles à la radio et à la télévision, mais nous visitons nos frères chez eux pour les encourager et prier avec eux. Toute la messe est très priante et nous sommes heureux d'être là avec ces frères et sœurs de Jérusalem pour partager le repas du Seigneur. Après la messe, nous avons un temps convivial autour d'un café "
Puis au repas " nous échangeons tous azimuts sur les perles du Seigneur et différents projets... Puis réunion de bilan où chacun dit ce qui a été le plus marquant durant ces deux semaines. Très beau bouquet de fleurs..."